AIDEZ-NOUS À STOPPER LA CONSTRUCTION DE MACRO-PARCS ÉOLIENS DANS LE COSTA BRAVA

Cette pétition vous est adressée par [% inititator_name %].

Pétition

N'autorisez pas la construction de macro-parcs éoliens offshore dans le golfe de Roses et la baie de Pals (Costa Brava), car cela menacerait leurs environnements et les activités économiques qui y sont reliées mais aussi gacherait les paysages de cette zone. C'est une zone adjacente à deux réserves marines (ZEPIM, LIC et ZEPA ES5120007 Cabo de Creus ; ZEPIM, LIC et ZEPA ES5120016 El Montgrí-Les Medes-El Baix Ter) ; au « Corridor Méditerranéen de Migration des Cétacés » déclaré Aire Marine Protégée par le Ministère de la Transition Ecologique en 2018 ; à une zone de protection spéciale pour les oiseaux (ZEPA ES0000514 "Espacio Marino de l’Empordà") et à une grande zone du réseau Natura 2000 dans la baie de Roses (zone maritime des Aiguamolls de l’Empordà), où les câbles de transport d’électricité veulent être déployés jusqu’à la station au sol, en traversant des terres qui sont des Habitats d'Intérêt Communautaire (HIC).

Read more

Pourquoi est-ce important ?

 

La zone du golfe de Roses et de la baie de Pals est l'une des plus fragiles de la Méditerranée d'un point de vue écologique. Elle constitue, selon les scientifiques, le plus grand patrimoine naturel marin de Catalogne. C'est un espace proche de zones qui comptent une douzaine de figures de protection de l'environnement, à proximité de deux réserves marines, entourées de trois parcs naturels (le PN de Cabo de Creus, le PN de Montgrí-Les Medes-El Baix Ter et les Aiguamolls del Empordà NP) et concernés par des zones Réseau Natura 2000. Ces arguments sont repris dans un manifeste publié il y a quelques mois par un groupe de scientifiques qui a été soutenu par plus de 100 chercheurs appartenant à plus de 20 centres de recherche, universités et autres institutions :

(https://drive.google.com/file/d/19ivxq-o5Hlx4gwrBw9jHxumVvPgdMwqd/view?usp=sharing)

De plus, une récente étude scientifique publiée dans la revue Science of the Total Environment a mis en garde la population contre les graves impacts que les parcs éoliens offshore peuvent avoir sur la biodiversité marine, le paysage, la pêche et le tourisme. Cette étude recommandait d'éloigner ces installations des zones comme celles-ci, protégées en Méditerranée (https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0048969722008956?via%3Dihub).

L'introduction des énergies renouvelables est nécessaire, mais nous considérons que c'est une grave erreur de le faire au détriment de la biodiversité et de l’environnement naturel, surtout lorsqu'il existe des alternatives plus respectueuses du territoire et des personnes qui l'habitent. 

Les éoliennes, prévues à quelques kilomètres de la côte et encore en phase de conception, auraient non seulement un impact sur la biodiversité mais aussi sur l'activité de pêche, clé de l'économie de la zone avec le tourisme. La côte emblématique de la Costa Brava, avec des criques et des paysages de grand intérêt, sera également affectée, ainsi que le territoire par lequel passera le raccordement de la ligne électrique jusqu’au centre de distribution (Aiguamolls del Empordà, parmi ces zones d'intérêt naturel élevé). 

Nous tenons à remarquer aussi le surprenant changement du Plan de Gestion de l'Espace Maritime (POEM) qui, si nous ne l'empêchons pas, donnera bientôt son feu vert au développement de l'éolien offshore dans cette zone. A ce jour, six projets ont été déposés. Le gouvernement espagnol a récemment publié le document de déclaration environnementale stratégique POEM qui maintient le golfe de Roses comme une zone à fort potentiel pour l'énergie éolienne offshore. Il convient de noter également que ce document n'a pas pris en compte les arguments valables pour exclure les projets proposés à Cabo de Gata, en Andalousie et aux îles Baléares. Cependant, la réglementation précédente de 2007 prévoyait que ces zones soient exclues pour ce type d'énergie.   

Signez et aidez-nous à stopper cette agression aux conséquences irréversibles.

Image : simulation de la plage de Cadaqués avec le macro parc éolien réalisée par la biologiste et paysagiste Anna Zahonero.

Read more

En partenariat avec :

Je Signe la Pétition

    Écrire ceci comme
    Ce n'est pas vous ?

    En cliquant sur "Je signe la pétition", vous soutenez cette campagne et acceptez que WeMove Europe utilise vos données dans le cadre de celle-ci. Il est possible que nous remettions vos nom, prénom et pays aux personnes ou organisations ciblées par la pétition. A moins que vous ne vous inscriviez pour recevoir des mises à jour personnalisées, nous supprimerons vos données une fois la campagne terminée. Nous ne partagerons jamais vos données avec des tiers sans votre permission. Consultez notre politique de confidentialité complète ici.